Les mauvaises habitudes

Il mordille vos chaussures :

Ne le grondez pas et ne le frappez pas, agissez en chien, grondez et frappez l'objet en question, ce truc marche infailliblement. Vous pouvez aussi utiliser un pulvérisateur d'eau (pistolet à eau etc). Giclez-le sans le regarder ni lui parler de façon à ce qu'il croie que c'est une défense de l'objet mordu.

Il mordille la main en jouant :

En faisant cela il essaie de vous dominer. Faites cesser ces mordillements très tôt en grondant d’un NON sec.

S’il continue il faut se soustraire à cette interaction, c'est à dire stopper immédiatement ce type de contact (par exemple en lui donnant un jouet).

Dire non, donner des pichenettes, etc... ne fait qu’alimenter la demande de réaction du chiot ...

Lorsque que vous jouez avec lui roulez-le sur le dos et caressez-lui le ventre, vous lui montrerez de cette façon que c'est vous le chef.

Il courre après les cyclistes, les chevaux etc. :

Déshabituez-le très tôt de cette sale manie. Habituez-le à s'asseoir lorsque arrive un vélo, un cheval etc. L'ordre détournera son attention.

Il aboie voitures et passants :

Si votre chien est sensible à tout ce qui se déplace rapidement sur roue près de lui c'est qu'il n'y a pas été confronté et suffisamment familiarisé dans son jeune âge par des sorties nombreuses et variées.

Un monde qui s'agite et s'affaire autour de lui le soumet à trop de stimulations qui le stressent. Beaucoup de chiens qui sortent peu ou pas de leur jardin sont extrêmement réactif à « ce monde autour » qu'ils vivent comme agressant parce qu'inatteignable.

Faites-le découvrir le monde extérieur. Il pourra ainsi mieux développer sa personnalité.

Quant à ses aboiements, rien ne sert de hurler pour couvrir sa voix, mais l’attirer vers soi le détournera positivement de l’objet de son inquiétude.

Il tire sur la laisse :

En balade, il ne faut pas le tirer en laisse pour le diriger, mais plutôt le stimuler de la voix pour l’inciter à nous suivre.

Chaque fois qu'il tire on peut simplement s’immobiliser, et repartir dès qu’il cède, ou même s’arrêter et faire demi-tour.

En étant calme et persuasif plutôt que répressif, on apprend plus facilement au chiot ce que l’on attend de lui.

Il saute pour dire bonjour :

Lui dire non ne vise pas à l’extinction de ce comportement, au contraire le chien est gratifié de toute l’attention qu’il demandait.

Il est bien plus productif d’anticiper et se soustraire à ses sauts par l’esquive, se détourner adroitement pour que ses pattes tombent dans le vide, cela sans lui parler ni le regarder. Pour peu que l’on soit constant, surtout avec un chien qui n’y est pas habitué, on voit petit à petit ce comportement diminuer puis s’éteindre.

Pour un chien qui fait le même accueil sportif aux visiteurs, on évite toute cette excitation en gérant l’arrivée des personnes connues ou inconnues, en dehors de sa présence (en l’isolant préalablement dans une pièce). Seulement quand il est calmé, on l’invite à venir participer mais en demandant à chacun de rester complètement neutre devant toute démonstration de joie.


6 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Commentaires (1)

1. corne stephanie 20/12/2011

Je suis tout à fait d'accord avec les informations que vous donnez, et sont valable aussi pour toutes races, frappez un animal ne sert à rien.
Moi-même ayant récupéré un chiot chihuahua d'environ 5 mois qui avait été mal traité, il reste craintif mais très calin, l'obéissance en douceur à porté ses fruits, je l'emmène partout.
steph

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

WWW.DENOE.CH - VACANCES - CHIHUAHUA

 

 

webmaster(a)denoe.ch

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×