La punition

Occasionnellement la punition s'impose, il est nécessaire de toujours avertir son chien avant de sévir, un non strict suffit parfois à le décourager.

 

La punition doit être rare et spontanée, un chien continuellement corrigé s'endurci et la punition n'a plus d'effet.

 

Si une punition directe s'impose, ne jamais frapper son chien avec ses mains, ses pieds ou la laisse; il craindra ceux-­ci à tout jamais.

Il est préférable d'utiliser le non ou un brumisateur à eau. S'il est tenu en laisse: donner une secousse sèche sur la laisse.

 

Il vaut mieux recourir à la punition indirecte, pour cela il faut parfois recréer la situation à corriger, afin d'intervenir de manière subtile et non violente (gravillon, clef, longe pour le stopper, brumisateur à eau). Il est important que le chien ne se rende pas compte que la punition vient de son maître.

 

Dans tous les cas, il est recommandé de récompenser plutôt que de punir.

 

Le renforcement positif donne de meilleurs résultats.

 

 


9 votes. Moyenne 4.11 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

WWW.DENOE.CH - VACANCES - CHIHUAHUA

 

 

webmaster(a)denoe.ch

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×