Coefficients de consanguinité et de relation

Coefficient de relation
C'est le pourcentage de gènes communs à deux individus. La règle de base étant que 50% des gènes viennent de la mère et 50% du père, 25% d'un grands-parents, 12,5 % d'un arrière grands-parents. A chaque fois qu'un ancêtre apparaît dans un pedigree le % de gènes transmis s'additionne.

Coefficient de consanguinité
Il représente en fait la probabilité que deux allèles de n'importe quel gène soient identiques par croisement de 2 individus. Cependant ce n'est pas une mesure de l'homozygotie totale d'un individu ,car un certain nombre de gènes peuvent être homozygotes avant croisement (poil court, dilution...), mais celle de l'homozygotie obtenue par croisement.
Il se calcule selon la formule suivante: I = (1/2)^n
n = nombre d'individus entre le chien concerné et l'ancêtre commun inclus
f = nombre de femelles communes dans le pedigree.

Le coefficient de consanguinité ne peut pas servir seul ou avec précision car on ne connaît pas les gènes concernés.
Cependant il peut être utilisé couplé avec le coefficient de relation pour pister certaines maladies ou un caractère particulier. Pour cela il faut calculer le coefficient de consanguinité de l'ancêtre étudié (mort d'une maladie génétique, couleur ou morphologie..) Ainsi que le coefficient de relation entre l'ancêtre et le chien étudié. On peut ainsi calculer le "pourcentage de sang" de l'ancêtre passé dans le chien. Ainsi le croisement entre un père et sa fille donnera un produit avec un coefficient de consanguinité de 25%. Cependant, celui-ci aura un pourcentage de sang de son père non pas de 50% mais de 75%.

Type de croisement
% de cosanguinité
Ancêtre % de sang
Pere X fille
25
Père 75
Pere X petite fille 12,5
Père 62,5
Frere X soeur 25
Grand-Parent 50
1/2 frere X 1/2 soeur 12,5 Grand-parent commun 5


Ainsi on a plus de chance de reproduire le potentiel d'un ancêtre si le coefficient de consanguinité de celui-ci est élevé.

En croisant cet ancêtre avec ses produits, le coefficient de consanguinité est supérieur au pourcentage de sang.

En partant d'un ancêtre à faible coefficient de consanguinité donc fortement hétérozygote on obtient des produits avec un coefficient de consanguinité plus faible que le pourcentage de sang.

 


 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

WWW.DENOE.CH - VACANCES - CHIHUAHUA

 

 

webmaster(a)denoe.ch

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site